Retour

Lecture et écriture

🎲 Quiz GRATUIT

📝 Mini-cours GRATUIT

Lecture / Repérer et interpréter les figures de style

Les figures de style, ou figures de rhétorique, permettent de créer un effet dans le texte. Pour souligner une ressemblance entre deux réalités :

  • Une allégorie désigne une idée abstraite par une idée concrète : le tableau de Delacroix représente la Liberté sous les traits d’une femme révolutionnaire.
  • Une métonymie remplace un mot par un autre qui lui est lié de manière logique : le contenant par le contenu (boire un verre), la matière pour l’objet (enfiler une laine).

Pour souligner une opposition :

  • L’antithèse oppose deux termes dans une même phrase : Il est étourdi, mais pas stupide !
  • L’antiphrase exprime le contraire de ce que l’on pense (principe de l’ironie) : Aucune bonne réponse ? Mes félicitations !...

Pour exagérer :

  • L’hyperbole utilise des termes ou une expression très exagérés : Il a un appétit d’ogre ma parole !
  • La litote dit moins pour dire plus en utilisant la forme négative : Je ne conteste pas cette idée (= je l’approuve totalement).

Pour insister :

  • L’anaphore consiste à répéter un mot ou une expression en début de phrase, de vers ou de strophe :
    « Mon bras, qu’avec respect toute l’Espagne admire,
    Mon bras, qui tant de fois a sauvé cet empire », Corneille, Le Cid.

Lecture / Poésie lyrique et poésie engagée

Poésie lyrique

Du mot lyre désignant l’instrument de musique qui accompagnait la poésie chantée, la poésie lyrique se développe particulièrement au XIXe siècle, à l’époque romantique. Elle est centrée sur l’expression de soi, de l’intime : le poète chante ses émotions et/ou ses aspirations.

Toutefois, les thèmes abordés tendent à être universels : les sentiments, la nature, le temps qui s’écoule… Parmi les principaux représentants de la poésie lyrique, se trouvent : Pierre de Ronsard, Alfred de Vigny, Victor Hugo (Les Contemplations), Guillaume Apollinaire (Alcools)…

Poésie engagée ancrée dans l’Histoire

Le poète s’arme de sa plume pour dénoncer une situation mettant ainsi son art au service d’une cause. À travers la poésie engagée, le poète exhorte ses contemporains à prendre conscience des injustices, témoigne contre l’oubli et pour les générations futures.

En France, au XXe siècle particulièrement, pendant la Seconde Guerre mondiale, plusieurs poètes s’engagent : Robert Desnos, Paul Éluard, Louis Aragon… dénoncent la barbarie nazie et l’asservissement d’une France privée de liberté.

Écriture / Les procédés de reprise

Pour éviter de désigner quelqu’un ou quelque chose de manière répétitive, on utilise les procédés de reprise. Ceux-ci permettent aussi de donner des caractéristiques sur le personnage ou la chose en question.

  • La reprise pronominale : le pronom se met à la place du nom ou GN déjà évoqué.
    Exemple : Le matin, le professeur accueille ses élèves dans la cour. Il leur dit de se ranger et les conduit jusqu’à la salle. « il » reprend « le professeur » ; « leur » et « les » reprennent « ses élèves ».

  • La reprise nominale : elle consiste à remplacer un nom ou GN par un autre nom ou une expression qui désigne la même chose. La reprise nominale permet ainsi d’apporter des informations sur ce qui est désigné. Il peut s’agir :
    • d’un synonyme (maison/demeure) ;
    • d’un terme générique (Londres, Rome/capitales) ;
    • d’une périphrase (Paris/la Ville Lumière).

Écriture / Construire un récit

Pour commencer, il faut choisir à quelle personne sera rédigé le récit et quel sera le point de vue du narrateur.
Par exemple, si on souhaite rédiger un récit autobiographique : le texte sera à la 1re personne avec un point de vue interne.
À la 3e personne, le narrateur aura généralement un point de vue omniscient.

Le récit se construit ensuite en suivant les étapes du schéma narratif : l’exposé de la situation initiale, puis un événement perturbateur, des péripéties qui s’enchaînent de manière logique et enfin un élément de résolution pour revenir à une situation finale stable.

Pour enrichir un récit, ne pas hésiter à insérer des passages descriptifs (utilisation d’adjectifs variés et de l’imparfait si le récit est au passé), des passages de dialogue (emploi de la ponctuation appropriée, utilisation de verbes de paroles).

Afin de créer du suspense, c’est-à-dire un effet d’attente chez le lecteur, on peut bouleverser la chronologie des événements grâce aux procédés de l’anticipation et du retour en arrière. Dans ce cas, attention d’utiliser les temps qui conviennent. Par exemple : une anticipation, dans un récit au passé, sera au conditionnel présent.

Écriture / Rédiger un paragraphe argumentatif

Dans un texte argumentatif, chaque nouvelle idée développée doit correspondre à un nouveau paragraphe. Le paragraphe argumentatif doit commencer par l’exposition claire de l’argument. Il faut vérifier que celui-ci concerne bien le sujet et qu’il fait progresser l’argumentation.

Sujet : De nos jours, y a-t-il encore un ailleurs qui fasse rêver ?
Exemple : Certains pays, par leur essor économique actuel, offrent de nombreuses perspectives de réussite.

L’argument doit ensuite être expliqué. Ces explications sont insérées au moyen d’un connecteur logique : en effet, parce que, etc.
Exemple : En effet, par sa croissance, son poids économique, politique et culturel, la Chine est aujourd’hui considérée comme la deuxième puissance mondiale.

Pour être valable, l’argument doit être accompagné d’un exemple précis qui prouve sa validité. Cet exemple peut être tiré du quotidien, mais aussi de l’Histoire, de la littérature, de l’actualité… L’exemple est lui aussi inséré par un connecteur logique : ainsi, voilà pourquoi, etc.
Exemple : Voilà pourquoi de nombreux étudiants français partent faire leur stage de fin d’études dans une université chinoise, cette expérience représente, pour eux, un atout considérable pour leur future carrière.

🍀 Fiches de révision PREMIUM

PREMIUM

Le conditionnel

PREMIUM

Les subordonnées

PREMIUM

Les homophones

PREMIUM

Les types de discours

PREMIUM

Les compléments circonstanciels

PREMIUM

Les fonctions des mots

PREMIUM

Les adverbes

PREMIUM

Le passif et le complément d'agent

PREMIUM

Le subjonctif

PREMIUM

Distinguer COD et attribut du sujet

PREMIUM

L'accord du participe passé

PREMIUM

Synonyme - Antonyme - Homonyme - Paronyme

PREMIUM

Les classes de mots

PREMIUM

Les figures de style

PREMIUM

Le GN et ses expansions - cas complexes

PREMIUM

Les types de phrases

PREMIUM

Mémo récapitulatif

PREMIUM

Le GN et ses expansions

PREMIUM

Les degrés de l'adjectif

PREMIUM

Imparfait - Passé simple

PREMIUM

Les genres littéraires

PREMIUM

Analyser un verbe

Nomad+, Le pass illimité vers la réussite 🔥

NOMAD EDUCATION

L’app unique pour réussir !