Retour

Travailler

Travailler

#jobs

#volontariat

#BDE

Travailler pendant ses études

Les jobs compatibles avec les études  

L’essentiel est que le job étudiant que vous trouverez n’empiète pas sur votre temps d’étude.
 
10 jobs compatibles avec vos études :

  • Employé dans la restauration
  • Hôte ou hôtesse d’accueil
  • Livreur
  • Surveillant en milieu scolaire
  • Sondeur
  • Réceptionniste
  • Baby-sitter
  • Animateur de loisir
  • Figurant
  • Aide aux devoirs…

Possibilité de travailler sur le campus :

Tous les étudiants peuvent être employés pour :

  • appuyer le personnel des bibliothèques et des autres services,
  • participer aux animations culturelles, artistiques, scientifiques, sportives et sociales,
  • participer aux actions qui visent à promouvoir la santé et le développement durable.

Les contrats sur le campus sont conclus pour une période de 12 mois maximum et ne peuvent pas excéder un mi-temps.

Le nombre d’heures :

  • 8h/semaine pour garder un bon équilibre.
  • 15h/semaine pour ceux qui doivent joindre les deux bouts, tout en étudiant.
  • Le temps plein dans le cas des jobs saisonniers ou durant les vacances scolaires.

Le statut d’étudiant salarié 

La condition : Vous pouvez en bénéficier si vous effectuez au moins 60h/mois durant toute l’année universitaire ou 120 heures par semestre. On considère alors que ce travail concurrence vos études.

Les avantages :

  • Vous êtes dispensé de payer la sécurité sociale étudiante.
  • Vous bénéficiez d’aménagements d’horaires, de dispenses d’assiduité, d’un traitement spécifique lors des examens.

Le salaire :

  • Tout job étudiant doit être rémunéré à hauteur du smic (11,27 €/heure en 2023).
  • Les dimanches, jours fériés et les horaires de nuit doivent être mieux rémunérés.
  • Vous devez recevoir un bulletin de paie à la fin de chaque mois travaillé.
  • Dans le cas où vous effectuez plus de 4 semaines de travail, vous devez percevoir, à la fin du contrat, l’indemnité de congés payés et la prime de précarité.

Les types de contrat :

  • Le contrat à durée déterminée (CDD) : la durée du contrat, la rémunération et la fonction doivent être mentionnées.
  • Le contrat de travail saisonnier : similaire au CDD, sauf pour la date précise de fin du contrat.
  • Le contrat de travail temporaire (agences d’intérim) : les clauses du contrat entre l’agence et l’entreprise, la fonction, la rémunération, la date de fin de mission doivent être mentionnées.

La déclaration d’impôt :
Vous devrez choisir entre effectuer votre propre déclaration ou être rattaché au foyer fiscal de vos parents.

La retraite :

  • Tous vos jobs étudiants seront pris en compte dans le calcul de votre retraite, à condition qu’ils soient déclarés par votre employeur.
  • Depuis le 1er janvier 2014, 150 heures payées au smic permettent de valider un trimestre.
  • Depuis la loi sur les retraites de 2014, les stages peuvent être pris en compte dans le calcul de la retraite, à condition d’avoir été déclarés et suffisamment rémunérés.

La recherche d'emploi

Les ressources :

  • Naviguez sur les différents sites d’emplois :Les généraux : Pôle Emploi, Le Bon Coin, Indeed…
  • Les spécialisés : Jobaviz, Student Job, Cap Campus, Studyrama, L’Étudiant…
  • Consultez les annonces à disposition dans votre Crous.
  • Consultez les annonces dans votre journal local.
  • Déplacez-vous directement dans les entreprises pour y déposer un CV.

Le CV : comme pour toute recherche d’emploi, vous aurez besoin d’élaborer un CV solide et complet avant de le déposer dans différentes entreprises.


3 étapes à suivre :

  • Prenez cela comme un exercice avant le grand saut dans la vie active.
  • Listez votre cursus, vos compétences, vos qualifications, vos expériences professionnelles (emplois, stages, bénévolat), vos centres d’intérêt.
  • Accompagnez votre CV d’une lettre de motivation expliquant les raisons qui vous poussent à postuler à cet emploi en particulier.

 

Premier emploi/stage et confinement : comment réagir ?

Quelques conseils :

Faire connaissance avec ses nouveaux collègues : bien que cela puisse paraître intimidant, il ne faut pas hésiter à faire connaissance avec ses collègues, même en télétravail. Pour cela, vous pouvez organiser une visioconférence ou envoyer un mail groupé à vos collègues, dans lequel vous vous présentez, vous parlez de votre intérêt pour l’entreprise et du rôle que vous allez pouvoir jouer dans son développement.


N’hésitez pas à poser toutes vos questions : lorsque l’on débute dans une entreprise, il est tout à fait normal de ne pas tout savoir faire et d’avoir des interrogations, il ne faut surtout pas rester bloqué sur un problème, surtout lorsque l’on n’a pas ses collègues à proximité. Dites-vous qu’une réponse à une question, aussi futile soit-elle, prendra moins de temps que s’il faut corriger des erreurs commises car vous n’avez pas osé soumettre vos interrogations...

Communiquer de manière optimale : pensez à tenir vos collègues au courant de votre avancée sur vos différentes missions et surtout employez le ton qui convient dans les échanges de mails ou à l’oral. Même si une personne a l’air jeune et sympatique, pensez toujours à la vouvoyer pour marquer votre respect tant qu’elle ne vous a pas demandé de la tutoyer.

Quelques conseils pour réussir en télétravail ou en cours à la maison

1-Trouvez-vous un espace de travail confortable, comme un bureau ou une table afin d’éviter de prendre une mauvaise position.

2-Choisissez une tenue confortable, mais adaptée à la situation (évitez de rester en pyjama si vous avez une visioconférence avec vos collègues ou les membres de votre classe).

3-Organisez votre emploi du temps afin de ne pas vous retrouver débordé par le travail. Le mieux est de conserver vos horaires de bureau ou de classe habituels.

4-Gardez contact avec les membres de votre équipe ou de votre classe pour vous permettre d’être à jour et de garder un lien social, surtout en période de confinement. De nombreuses messageries comme Slack, Whatsapp ou Skype favorisent ces échanges.

5-Faites des pauses régulièrement : levez-vous pour faire quelques pas, prenez l’air, buvez une boisson chaude... cela vous permettra de vous dégourdir les jambes et de reprendre des forces, car au bout d’un certain temps sur une tâche, on finit toujours par être moins attentif !

Le service civique

À qui s'adresse-t-il ? Le service civique s'adresse à des jeunes de 16 à 25 ans qui souhaitent s'engager volontairement dans la réalisation de missions auprès d'associations, de collectivités territoriales ou d'établissements.

Quel est le montant de l'indémnité ? Les missions peuvent s'étendre sur une période de 6 à 12 mois, et sont rémunérées 600,94 euros net par mois pour au moins 24h de travail effectué par semaine.

Attention : Les missions réalisées dans le cadre du service civique ne sont pas compatibles avec la poursuite d'études en raison du temps qu'elles demandent.

Quels sont les domaines d'intervention ?
Il existe 10 domaines d'intervention :

  • culture et loisirs,
  • développement international et action humanitaire,
  • éducation pour tous,
  • environnement,
  • intervention d'urgence en cas de crise,
  • mémoire et citoyenneté,
  • santé,
  • solidarité,
  • sport,
  • citoyenneté européenne.

Plus d'infos ici.

 

Le corps européen de solidarité

Qu'est-ce que le corps européen de solidarité ? Une organisation qui donne la possibilité aux jeunes de se porter volontaires ou de travailler dans leur pays ou dans ceux de l'Union européenne.

Pour quelle tranche d'âge ? Il s'adresse à des jeunes de 18 à 30 ans.

Quelles sont les missions proposées ?

  • volontariat ;
  • stages ;
  • emplois ;
  • projets solidaires.

Comment fonctionne-t-il ? Le corps européen de solidarité attribue des subventions à des organisations sélectionnées. Les jeunes et les organisations sont mis en relation pour se rencontrer et organiser des activités.

Pour plus d'informations, renseignez-vous sur le portail du site du Corps de solidarité européen : www.corpseuropeensolidarite.fr

L'apprentissage dans la fonction publique

Les métiers de la fonction publique accueillent des apprentis dans tous les domaines et de tous niveaux.

Quel nombre d'apprentis dans la fonction publique ? En 2021, environ 19 800 apprentis ont été embauchés dans les trois fonctions publiques qui existent : État, Territoriale et Hospitalière.

Quelle est l'utilité de cet apprentissage ? Il permet de découvrir et d'apprendre un métier en alternant périodes en entreprise et périodes en cours. L'alternance est souvent utile à la réussite du concours et, par la suite, pour l'obtention d'un emploi.

Plus d'infos : https://www.fonction-publique.gouv.fr/score/pass

Le stage dans la fonction publique

Les métiers de la fonction publique proposent des stages plus ou moins longs pour les étudiants.

Qu'est-ce qu'un stage dans la fonction publique ? Comme tous les stages, il s'agit d'alterner des périodes de mise en situation en milieu professionnel et des périodes de cours.

Quel est l'objectif de ces stages ? Ils permettent d'acquérir des compétences professionnelles grâce à la mise en pratique des contenus théoriques de la formation en vue d'obtenir un diplôme ou une certification, et de favoriser l'insertion professionnelle.

Plus d'infos : https://www.fonction-publique.gouv.fr/score/pass

Volontariat

Le service civique

À qui s'adresse-t-il ?
Le service civique s'adresse à des jeunes de 16 à 30 ans qui souhaitent s'engager volontairement dans la réalisation de missions auprès d'associations, de collectivités territoriales ou d'établissements.

Quel est le montant de l'indémnité ?
Les missions peuvent s'étendre sur une période de 6 à 12 mois, et sont rémunérées 600,94 euros net par mois pour au moins 24h de travail effectué par semaine.

Attention : Les missions réalisées dans le cadre du service civique ne sont pas compatibles avec la poursuite d'études en raison du temps qu'elles demandent.

Quels sont les domaines d'intervention ?
Il existe 10 domaines d'intervention :

  • culture et loisirs,
  • citoyenneté européenne,
  • développement international et action humanitaire,
  • éducation pour tous,
  • environnement,
  • intervention d'urgence en cas de crise,
  • mémoire et citoyenneté,
  • santé,
  • solidarité,
  • sport.

Plus d'infos : https://www.service-civique.gouv.fr/

Le corps européen de solidarité

Qu'est-ce que le corps européen de solidarité ? Une organisation qui donne la possibilité aux jeunes de se porter volontaires ou de travailler dans leur pays ou dans ceux de l'Union européenne.

Pour quelle tranche d'âge ? Il s'adresse à des jeunes de 18 à 30 ans.

Quelles sont les missions proposées ?

  • volontariat ;
  • stages ;
  • emplois ;
  • projets solidaires.

Comment fonctionne-t-il ? Le corps européen de solidarité attribue des subventions à des organisations sélectionnées. Les jeunes et les organisations sont mis en relation pour se rencontrer et organiser des activités.

Pour plus d'informations, renseignez-vous sur le portail du site du Corps de solidarité européen : www.corpseuropeensolidarite.fr

Apprentissage et stage dans la fonction publique

L'apprentissage dans la fonction publique 

Les métiers de la fonction publique accueillent des apprentis dans tous les domaines et de tous niveaux.

Quel nombre d'apprentis dans la fonction publique ? En 2021, environ 14 000 apprentis ont été embauchés dans les trois fonctions publiques qui existent : État, Territoriale et Hospitalière.

Quelle est l'utilité de cet apprentissage ? Il permet de découvrir et d'apprendre un métier en alternant périodes en entreprise et périodes en cours. L'alternance est souvent utile à la réussite du concours et, par la suite, pour l'obtention d'un emploi.

Plus d'infos : https://www.fonction-publique.gouv.fr/score/pass

Le stage dans la fonction publique

Les métiers de la fonction publique proposent des stages plus ou moins longs pour les étudiants.

Qu'est-ce qu'un stage dans la fonction publique ? Comme tous les stages, il s'agit d'alterner des périodes de mise en situation en milieu professionnel et des périodes de cours.

Quel est l'objectif de ces stages ? Ils permettent d'acquérir des compétences professionnelles grâce à la mise en pratique des contenus théoriques de la formation en vue d'obtenir un diplôme ou une certification, et de favoriser l'insertion professionnelle.

Plus d'infos : https://www.fonction-publique.gouv.fr/score/pass

Gestion de la vie étudiante

Créer son association étudiante 

Les conditions :
Il faut être deux minimum pour créer une association.
 
Les démarches :

  • Avant publication au Journal Officiel :
  • rédiger les statuts de l’association, choisir un nom et déterminer un siège social ;
  • remplir un dossier de déclaration et le déposer à la préfecture. Toutes les démarches peuvent être réalisées sur Internet.

L’inscription est gratuite depuis le 1er janvier 2020.

Après publication au Journal Officiel :

  • Vous pouvez ouvrir un compte en banque.
  • Vous pouvez contracter une assurance.
  • Vous pouvez obtenir un numéro SIRET.

La trésorerie :

  • Soyez conscient qu’en créant une association, vous devrez faire preuve de rigueur dans la gestion financière de la structure.
  • Vous devrez vérifier si l’association, en tant que personne morale, est soumise à l’impôt et s’il sera nécessaire de payer une taxe d’habitation.

Organiser une soirée étudiante

Avant :

  • Entourez-vous de personnes dynamiques.
  • Démarrez les préparatifs plusieurs mois à l’avance.
  • Fixez une date.
  • Trouvez un lieu.
  • Démarchez des sponsors.
  • Prévenez la préfecture (autorisation d’ouverture tardive et mise en place d’une buvette).
  • Prévoyez la sono, le DJ, les boissons…
  • Établissez des contrats avec les prestataires.
  • Dressez un plan de communication.

Pendant :

  • Assurez-vous que les postes de vente de billets, de sécurité, de vente de boissons et de musique sont opérationnels.
  • Pensez bien à vous acquitter des droits d’auteur auprès de la SACEM de votre région.

Après :

  • Occupez-vous du ménage si le contrat de location ne le mentionne pas.
  • Faites les comptes (entrées, boissons, activités complémentaires).
  • Dressez un bilan.

S’impliquer dans le BDE (Bureau des étudiants)

Le fonctionnement : grand orchestre de la vie étudiante, le Bureau des étudiants s’occupe d’organiser les soirées étudiantes, les événements culturels et sportifs, d’accueillir les nouveaux élèves, de gérer la cafétéria étudiante s’il y en a une…
 
L’implication : chaque année, le BDE est renouvelé à la suite de plusieurs semaines de campagne. Si vous êtes élus par vos collègues étudiants, préparez-vous à faire face à une année plutôt chargée...
 
3 règles pour une bonne campagne :

  • Constituez une équipe dynamique qui vantera les capacités d’animation, d’intégration et d’administration de votre groupe.
  • Faites preuve d’imagination pour convaincre vos pairs.
  • Travaillez sur un programme à mettre en place durant l’année à venir.

S’impliquer dans un syndicat 

Le fonctionnement : les syndicats étudiants s’expriment au nom des étudiants lors des débats politiques, dans les différentes campagnes de mobilisation et s’efforcent de défendre leurs droits.
 
L’implication :

  • Si la vie démocratique vous intéresse, s’impliquer dans un syndicat étudiant peut être une bonne manière de participer aux débats de société qui gravitent autour du milieu étudiant.
  • Vous aurez l’occasion de défendre des droits et des conditions qui vous tiennent à cœur.

Quelques exemples : l’UNEF, la FAGE, l’UNI, le MET, la PDE, la Confédération étudiante, Solidaires étudiant-e-s…

Nomad+, Le pass illimité vers la réussite 🔥

NOMAD EDUCATION

L’app unique pour réussir !