Retour

Mon entretien étape par étape

🎲 Quiz GRATUIT

📝 Mini-cours GRATUIT

L'entretien d'embauche en 5 étapes clés

Pour arriver fin prêt(e) à son entretien, il faut avant tout bien le préparer. Pour cela, il est utile de le visualiser, étape par étape, afin de te familiariser avec chacun des moments que compte son déroulement et éviter les mauvaises surprises et les éventuels faux-pas...

Tout d'abord, sache que l'entretien se déroule généralement au sein de l'entreprise qui propose le poste à pourvoir, ou au sein d'un cabinet de recrutement. S'il s'agit d'un premier entretien, qui pourra donc être suivi d'un ou plusieurs autres en fonction du processus mis en place, celui-ci devrait durer entre 30 minutes et 1 heure.

Étape 1 : ton arrivée. Essaie autant que possible d'arriver sur le lieu de rendez-vous avec quelques minutes d'avance (mais pas trois quarts d'heure...), présente-toi à l'accueil en précisant le nom de la personne qui doit te recevoir. Pense surtout à bien avoir avec toi le nom et le numéro du recruteur, afin de pouvoir le prévenir en cas de retard (imprévu, grève de transport...).

Étape 2 : ta présentation. Le recruteur devrait commencer l'entretien par te donner la parole afin que tu puisses te présenter : ton parcours, ta formation, tes expériences... Certes, il aura certainement ton CV sous les yeux, mais il est important que tu fasses comme s'il te découvrait en allant à l'essentiel et en valorisant tes expériences et tes compétences qui sont en lien avec le poste proposé. Expose bien tes raisons qui t'ont conduit à postuler pour le poste et montre que tu es bien informé(e) sur le profil recherché. Idéalement, entraîne-toi à répéter cette étape devant un membre de ta famille ou un ami qui pourra t'indiquer s'il trouve ton propos suffisamment clair et explicite...

Étape 3 : les questions du recruteur. Suite à ta présentation, le recruteur reprend la main et va te questionner sur tes compétences, ton parcours, tes motivations pour le poste... Bref, il va chercher à en savoir davantage sur toi et ton projet professionnel, sur les raisons de ta candidature et éventuellement sur tes compétences en lien avec des missions en particulier. Réponds de façon précise et efficace, et n'hésite pas à redire certains points déjà abordés dans ta présentation, en évitant de faire remarquer que tu as déjà évoqué le sujet précédemment...

Étape 4 : la présentation du poste et de l'entreprise. Il s'agit à présent, pour le recruteur, de revenir sur l'objet de cet entretien, soit le poste à pourvoir. Il pourra ainsi détailler les missions spécifiques au poste, les compétences attendues, les attentes vis-à-vis de la personne qui sera embauchée... Ce sera également l'occasion de revenir, plus globalement, sur le secteur d'activité et l'entreprise elle-même... C'est le moment pour toi de prendre des notes et de montrer tout ton intérêt !

Étape 5 : questions-réponses ! Le recruteur peut être amené à te poser des questions un peu plus personnelles et un peu plus déstabilisantes sur tes motivations, tes prétentions salariales, tes autres pistes de recherche d'emploi... Là aussi, tout est question d'anticipation et de préparation. En amont, prépare des réponses efficaces à ce type de questions afin de ne pas être pris(e) au dépourvu ! Enfin, c'est à ton tour, avant de clore l'entretien, de poser quelques questions... Pense à en préparer quelques-unes et évite de dire que tu n'en as aucune... En revanche, les questions concernant les tickets restaurant ou la machine à café sont à proscrire au risque de rendre ta candidature moins crédible !

Les erreurs à ne pas commettre

Tu as décroché le Graal : un entretien ! Ce n'est pas le moment de tout gâcher en te prenant les pieds dans le tapis... Voici un récap des 5 erreurs à éviter AB-SO-LU-MENT si tu souhaites que le recruteur valide ta candidature pour le poste ou, au moins, pour la suite des entretiens... Un peu comme à The Voice, il va falloir tout donner : c'est TON moment !

  • Retard et/ou impolitesse : comme souvent, la première impression que tu donneras risque de marquer les esprits, donc évite d'arriver en retard et, surtout, n'oublie pas de saluer poliment les personnes auxquelles tu t'adresseras à commencer par l'hôtesse d'accueil. L'entretien démarre dès l'instant où tu passes la porte de l'entreprise...

  • Propos trop « passe-partout » : souvent, lors de ses premiers entretiens, on manque d'assurance et on a tendance à recourir à des arguments très génériques, et finalement assez insipides : « Je souhaite vous rejoindre pour enrichir mon expérience. » ou « Je veux avoir l'opportunité d'accroître mes compétences. » Il est plus intéressant et efficace de s'appuyer sur des mots-clés en lien avec le poste, et donc de lire très attentivement l'offre à laquelle tu postules. Essaie d'être le plus précis possible dans l'exposition de ta motivation, ce qui sera d'autant plus convaincant !

  • Arrogance et égocentrisme : il faut valoriser ses expériences et qualités face à un recruteur, néanmoins attention à ne pas tomber dans l'arrogance en faisant preuve d'un excès de confiance en toi ! Il faut savoir rester humble, surtout quand on a un profil encore assez junior, mais sans se dénigrer non plus. Si le recruteur en vient à te dire : « Parlez-moi de vous... », mise plutôt sur les expériences collectives, ton aptitude à travailler en équipe et à apprendre des autres. N'oublie pas que tu dois toujours parler de toi en faisant référence à l'entreprise, c'est-à-dire en valorisant les compétences et qualités que tu pourras mettre à son service.

  • Manque de préparation et improvisation : avant de se présenter à un entretien, la moindre des choses est de se renseigner sur l'entreprise pour laquelle on postule. Il faut que tu montres que tu n'es pas là par hasard, que tu es informé(e) des valeurs, des enjeux et projets de la structure, et que tu te projettes parfaitement dedans ! Renseigne-toi, via les réseaux sociaux et internet, sur l'actualité, mais aussi la culture d'entreprise. Contacte éventuellement, sur LinkedIn, des personnes qui travaillent dans la même entreprise pour essayer d'en apprendre davantage et être en mesure, le jour de l'entretien, de valoriser tes connaissances, ta curiosité et ton intérêt pour le poste, mais aussi pour l'entreprise dans sa globalité. De même, relis ton CV pour être parfaitement au point sur les questions concernant tes expériences et compétences. Montre aussi, à travers ton attitude, que tu es une personne dynamique, proactive, qui ne laisse rien au hasard !

  • Ne pas poser de questions : il arrivera forcément un moment où le recruteur va te demander si tu as des questions... Et bien oui, bien entendu tu en as ! Répondre que tu n'as aucune question à poser ne serait pas du meilleur effet et pourrait bien venir gâcher un entretien qui se serait parfaitement déroulé jusque-là... Cela pourrait passer pour un manque d'intérêt, de curiosité. Saisis cette opportunité pour approfondir, par exemple, certains points de l'entretien, ajouter certains éléments que tu n'aurais pas eu l'occasion d'évoquer auparavant... Un conseil : prépare plusieurs questions à poser en prévision de ce moment. Et, en parlant de question, souviens-toi qu'il n'est pas conseillé d'aborder trop tôt la question certes cruciale, mais épineuse, du salaire... surtout s'il s'agit d'un tout premier entretien.

Nomad+, Le pass illimité vers la réussite 🔥

NOMAD EDUCATION

L’app unique pour réussir !